Eco-quartiers.fr - Les contributeurs

Eco-quartiers.fr : le premier espace de débat en ligne sur les éco-quartiers et la ville durable. Blog d’opinion et catalyseur d’idées, outil collaboratif et pédagogique et centre de ressources, eco-quartiers.fr s’adresse à tous ceux qui (expert ou néophyte) sont intéressés par l’urbanisme de demain.

Les contributeurs

  • A propos de Bruno LHOSTE

    Bruno LHOSTE
    Président - INDDIGO
    Président de l’association Eco-quartiers, à l’initiative du site www.eco-quartiers.fr

    Ingénieur spécialisé en génie énergétique, Bruno LHOSTE débute sa carrière dans la recherche à l’Institut de Génie Chimique de Toulouse et au sein du laboratoire de Biotechnologies Solaires de l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse. Il devient ensuite ingénieur d'études à SOLAGRO, Association de Recherche et Développement dans les domaines de l’agriculture, l’environnement et l’énergie, puis en assure la Direction pendant 5 ans.

    Il participe à la création de Trivalor Sud-Ouest en 1993 et en prend la direction jusqu’en 2007. Il est l’un des co-fondateurs d’Inddigo en 1995. Après la fusion de la holding et de ses filiales en 2007, il assure la responsabilité de l’activité Déchets et Écologie industrielle et la Direction du développement, jusqu’à sa nomination comme Directeur Général en 2009. Il renforce alors notamment l’innovation et le partage de connaissances et déploie un système de management par processus, certifié ISO 9001 et 14001 dès 2007.

    En parallèle, Bruno LHOSTE a été pendant 6 ans élu local chargé de l’environnement dans une commune de 8000 habitants de l’agglomération toulousaine ; une fonction qui lui permit, à travers ses délégations dans les syndicats de collecte et de traitement des déchets, syndicats des eaux et d’assainissement, d’appréhender les enjeux environnementaux des collectivités publiques.

    Il est aujourd’hui :
    • Vice-président « Entreprises » de l’association OREE ;
    • Président de l’association Eco-Quartiers (promotion de la ville durable, www.eco-quartiers.fr);
    • Membre du conseil de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse ;
    • Membre du Centre des Jeunes Dirigeants CJD (il y a notamment participé à la création de la méthode « Performance Globale ») ;
    • Directeur de la collection « Initiale(s) DD » aux éditions Rue de l’échiquier, qui a vocation de traduire des ouvrages étrangers qui font référence en matière de développement durable : « Biomimétisme » de Janine Benyus (2011), « Basculement de Lester Brown » (2011), « Les limites de la croissance de Dennis Meadows » (2012), « Réinventer le feu » d’Amory B. Lovins (juin 2013), « Global Gâchis » de Tristam Stuart (juin2013).
    Il est enfin l’auteur de « la Grande (sur-)bouffe, pour en finir avec le gaspillage alimentaire », paru fin 2012 aux éditions Rue de l’Echiquier.
  • A propos de Jean-Marc GANCILLE

    Jean-Marc Gancille
    Directeur du développement durable - EVOLUTION

    Titulaire d’un Master en sciences de gestion en 1993, Jean-Marc Gancille débute sa carrière en tant que consultant en développement durable auprès de grandes entreprises, d’institutions nationales et de collectivités territoriales.  Il co-rédige plusieurs ouvrages dont « L’entreprise engagée (L’Harmattan)», « Grandes entreprises et développement économique local (DATAR) » ou « L’implication des entreprises dans les quartiers sensibles ».

    Il rejoint le Groupe France Télécom/Orange en 1999 dont il devient 6 ans plus tard Directeur de la Communication et du Développement Durable pour le Sud Ouest. Il contribue à la définition de la stratégie nationale de responsabilité sociale de l’entreprise et lance plusieurs opérations pilotes en matière de déplacement doux et de préservation de la biodiversité.

    Directeur du développement durable d’EVOLUTION (actionnaire majoritaire de l’agence INOXIA) depuis octobre 2007, Jean-Marc Gancille pilote la stratégie de responsabilité sociale d’entreprise de l’agence INOXIA et consolide son expertise, reconnue nationalement, en matière de communication responsable.

    Co-fondateur du projet urbain DARWIN à Bordeaux (éco-rénovation d’une friche militaire en pôle d’excellence de développement durable), il pilote le volet énergétique et environnemental du projet et assure son inscription dans les politiques urbaines territoriales. Cette implication permet à Evolution de diversifier son activité dans l’urbanisme au travers de l’accompagnement en communication/concertation de nombreux projets innovants : éco-quartier GINKO pour Bouygues Immobilier, OIN Euratlantique, Plan national de requalification des quartiers anciens dégradés pour la ville de Bordeaux…
  • A propos de Paul-Antoine LECUYER

    Paul-Antoine Lecuyer
    Urbaniste - INDDIGO

    Paul-Antoine intervient au sein d’Inddigo sur des missions d’aménagement durable du territoire. De l’étude prospective, à l’assistance à maîtrise d’ouvrage opérationnelle, son quotidien l’amène à interroger de façon transversale les problématiques de la ville durable.
    L’accompagnement des démarches de développement durable sur des projets d’écoquartier lui permet notamment de croiser les attentes de l’ensemble des acteurs : élus, services des collectivités, aménageurs, architectes-urbanistes, promoteurs, et bien sûr usagers.
    Son parcours universitaire (Sciences-Po, Institut d’Urbanisme) et professionnel a été guidé par la curiosité et l’envie de s’investir sur des projets innovants en matière de développement durable.
    Il est l’un des créateurs du site Ecoquartiers.fr et souhaite partager ses questionnements sur l’articulation des échelles, l’élaboration d’outils d’analyse et d’évaluation, la recherche de montages juridiques et opérationnels adaptés. Il souhaite également faire réagir sur des problématiques telles que la temporalité urbaine, la prise en compte des usages et des usagers, le développement de services innovants, l’intensité urbaine, la frontière espaces publics/privés, etc.
  • A propos d'Anne-Sophie NOVEL

    Anne-Sophie NOVEL
    Journaliste

    Anne-Sophie est économiste de formation. Titulaire d’un doctorat d’économie politique soutenu en juin 2009 à Sciences-Po, elle s’est intéressée de près aux questions de développement des sociétés, de commerce et de sécurité (sa thèse portait sur l’usage des politiques économiques dans la lutte contre le terrorisme).
    Passionnée par le monde des médias et touchée par le virus de l’information, elle commence à bloguer en 2006 afin de partager une grille de lecture plus verte de l’actualité. Réalisant au bout de quelques mois que l’information sur le web est très riche mais peu accessible au grand public, elle créé Ecolo-Info en mai 2007. Ce projet à but non lucratif a pour objectif de faciliter l’accès à l’information de l’écologie et du développement durable via :

    - la création d’outils web gratuits qui fournissent une information vérifiée et structurée sur l’écologie et le développement durable,

    - l’animation d’un blog collectif par une équipe d’experts du développement durable (journalistes, entrepreneurs, ingénieurs, juristes, architectes, photographes, artistes, etc.) et,

    - l’organisation d’événements « fédérateurs » (green drinks, soirées Ecolo-Info, ateliers pratiques, carrot mob, etc.) et l’animation de conférences (nouveaux médias et développement durable, consommation responsable, mobilité, etc.).

    Les barres d’outils Ecolo-Info ont reçu le prix de l’innovation durable TIC 21 en octobre 2007. Le blog a été nommé Meilleur Blog d’Information sur le Développement Durable en janvier 2009, et l’ensemble du projet Ecolo-Info est arrivé en 3ème place des Sceptres d’Or du Développement Durable en décembre 2009.
    Anne-Sophie a également travaillé pendant 2 ans à l’IFRI (Institut Français des Relations Internationales) et a effectué des missions pour l’UNESCO (sur la thématique des liens entre liberté de presse et développement).
    Elle a été vice-présidente du Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable en 2007/2008 et s’investit dans différents projets associatifs.
    Entre août 2009 et mai 2010, elle a travaillé pour la maison DEYROLLE en tant que responsable de réseaux et de diffusion des planches pédagogiques Deyrolle pour l’Avenir. Ce métier l’a menée à être en relation avec tous les acteurs de l’accompagnement au changement (associations, collectivités, entreprises, corps enseignants et enfants).
    Elle est aussi auteur d’un livre paru en avril 2010 aux éditions EYROLLES (collection Féminin Bio) au sujet du mouvement locavore.
    Elle travaille maintenant à son compte en tant que journaliste et formatrice/accompagnatrice sur les médias sociaux et le développement durable.
  • A propos de Charlotte DUDIGNAC

    Charlotte Dudignac
    Responsable de communication - INDDIGO
    Titulaire d'un Master de management en développement durable, d'un DEA de communication politique et d'un diplôme d'école supérieur de commerce, Charlotte a travaillé pendant 5 ans en tant que Responsable Communication, au sein d'organisations d'économie sociale et solidaire : Fédération Artisans du Monde (commerce équitable), Centre Régional d'Ile de France de l'économie sociale et solidaire, Logeo (groupe immobilier à vocation sociale). Elle rejoint Inddigo en février 2010 et conduit le pilotage stratégique de la communication de la société, tout comme le développement des prestations communication réalisées auprès des clients. Particulièrement intéressée par les questions de communication et de démocratie, elle mène en parrallèle une réflexion sur la participation du citoyen ordinaire à la concertation environnementale.
  • A propos de Dimitri BOULZE

    Dimitri Boulze
    Responsable segment Environnement et Développement Durable - NOVELTIS

    Auteur du blog «Neomansland», Dimitri BOULZE est avant tout un passionné. Ingénieur en microbiologie et génétique, il se rend rapidement compte que c’est l’environnement et le développement durable qui donneront du sens à son boulot. Après 7 ans de consulting sur ce domaine pour les entreprises et collectivités, il se lance dans une aventure un peu plus « funky » : promouvoir des designers et marques prenant le soin de se préoccuper d’environnement dans la conception de leurs produits. Il les regroupe dans sa boutique en ligne du même nom : « Neomansland.fr »
    Cherchant comment inspirer les autres, il fonde plus récemment « Recyclart.org », un blog anglophone, destiné à dénicher des idées recyclage créatives à travers le monde. Il aime les vélos cruiser, les glaces à la vanille et a une passion pour les vieux vinyles et la musique ! Résolument curieux, il n’a toujours pas décidé s’il préférait être coupé du monde ou avoir une connexion 3G à vie. Comme personne n’est parfait, il continue encore son métier de conseil…et rejoint en 2010 la société Noveltis.
    C’est en tous cas comme ça qu’il trouve son équilibre.
  • A propos de RÉDACTION eco-quartiers

    Rédaction éco-quartiers.fr
    Rédaction éco-quartiers.fr



    La rédaction d'éco-quartiers.fr invite régulièrement de nouvelles personnalités à donner
    leur opinions sur la thématique de la ville durable et des
    éco-quartiers via la production de réflexions et d'articles thématiques.
    Chercheurs, professionnels, étudiants, militants, acteurs associatifs
    ou de la société civile... autant d'avis qui nous apparaissent
    intéressants et importants de porter sur le devant de la scène. Ces
    expressions sont libres et réalisées en toute transparence comme le veut
    la charte de notre site, elles ne souffrent aucun aménagement de la
    part des administrateurs du site et sont publiées par les auteurs en leur nom propre.
    La rédaction d'eco-quartiers.fr s'exprime de façon collective à peu d'occasion. Elle oeuvre cependant à la mise à jour de l'actualité, l'agenda, des études de cas et des outils proposés par le site.
    Parfois, elle intervient pour faire le point sur le fonctionnement du site, la synthèse des avis ou pour lancer des initiatives.
  • A propos de Louise BARRAUD

    Louise Barraud
    Chargée de projet eco-quartiers.fr

    Après ses deux années de prépa en Hypokhâgne et Khâgne en option histoire et géographie, Louise a choisi de poursuivre ces deux  voies en étudiant d’une part l’histoire culturelle et religieuse du XIXe siècle, et la géographie et l’aménagement du territoire d’autre part. Au cours son Master Gestion territoriale du développement durable, elle a réalisé un stage au sein du Parc interrégional du marais poitevin, où elle s’est intéressée à la gestion des espaces ruraux en collectivité. Aujourd’hui, elle travaille à INDDIGO où elle est chargée de la gestion et de l’alimentation du site www.eco-quartiers.fr.
    Ses centres d’intérêt sont l’agriculture urbaine et les circuits courts en milieux urbains et périurbains, les questions de transition énergétique et tous les champs de l’économie sociale et solidaire. Parallèlement à ses études, Louise a été bénévole dans différentes associations pour la promotion du commerce équitable.   
  • A propos de Marie Schiewe

    Marie Schiewe
    Chargée de projet pour l'Association Eco-quartiers.

    Issue d'une classe préparatoire hypokhâgne, Marie s'est ensuite orientée vers le droit. Passionnée par sa dimension plus concrète que les belles lettres, elle trouve néanmoins le droit trop "fermé sur lui même"'. Elle entame donc une licence de science politique, puis un master.
    C'est vers un Master de Maîtrise d'Ouvrage Urbaine et Immobilière qu'elle se tourne par la suite, passionnée par la place de l'habitant dans la ville, et de l'influence de l'environnement sur la personne.

    Par ailleurs pigiste pour un journal d'actualité quotidienne régionale, férue de voile et de grand air marin, Marie a été membre d'associations pour la promotion du commerce équitable. Elle est aujourd'hui employée par l'association Eco quartiers, pour alimenter et gérer le site éco-quartiers.fr.
  • A propos de Pierre Foucher

    Pierre Foucher


    Pierre Foucher



    Chargé de projet eco-quartiers.fr



    Issu d’une classe préparatoire HEC, Pierre a ensuite intégré
    le Groupe Sup de Co La Rochelle. Ayant été membre d’une association humanitaire
    et participé à des missions sociales à l’étranger, ses expériences lui ont
    confirmé l’importance de mettre l’homme au cœur des activités et non le profit.



    Particulièrement intéressé par l’aspect du savoir vivre, de
    la cohésion sociale et des valeurs humaines, c’est donc naturellement qu’il a
    opté pour une spécialisation Développement durable, RSE et Environnement, ainsi
    que de porter son mémoire de fin d’études sur l’implantation des éco-quartiers
    en France.



    Employé par l’association Eco-quartiers.fr, il a pour mission
    de participer, animer et gérer son site, et de rencontrer toutes les parties
    prenantes pour tirer et relayer les informations relatives au sujet.



  • A propos de Thomas BERTHET

    Thomas BERTHET
    Géographe Urbaniste - INDDIGO

    Thomas Berthet est géographe urbaniste, spécialiste de la mobilité depuis 2001. L’évolution de la profession et ses centres d’intérêt l’ont amené à travailler de plus en plus sur la conception de la voirie et l’organisation des déplacements dans de cadre de projets d’écoquartiers. Il est actuellement en poste à Toulouse, au sein du bureau d’études Inddigo. Il y est une personne-ressource sur les questions de stationnement, qui déterminent largement le choix de recourir à tel ou tel mode de transport.

    Sur le plan associatif, Thomas Berthet copréside Habicoop, Fédération Française des Coopératives d’Habitant. Il appartient lui-même à Abricoop, coopérative d’habitants toulousaine faisant construire son immeuble dans l’écoquartier Cartoucherie.
    Face à la spéculation immobilière et aux situations dramatiques que vivent un grand nombre de ménages face à leurs problèmes de logement, les coopératives d’habitants veulent substituer le droit d’usage à la propriété individuelle. L’accès des habitants les moins fortunés aux décisions concernant leur immeuble selon le principe un coopérateur = une voix, la revente des parts sociales déconnectée de la flambée des prix et la propriété définitivement collective du bien (le foncier peut même rester propriété publique), sont les valeurs  fondamentales portées par ce mouvement.

    Tous les groupes-projets (de coopératives d’habitants mais aussi d’habitats participatifs non coopératifs) accordent un intérêt fort à l’écologie, en s’intéressant non seulement aux caractéristiques techniques des lieux et à la mutualisation d’espaces, mais également aux usages. Beaucoup de projets d’écoquartiers comportent donc une part d’habitat participatif.

    nfin, à titre professionnel et personnel, Thomas Berthet est un promoteur du vélo sous ses différentes facettes : déplacements, promenade, itinérance, santé, manifestations festives… Il œuvre à son développement, dont le potentiel est fort en France et tout particulièrement dans les écoquartiers. La cyclabilité de la voirie, un large panel de services aux cyclistes et un urbanisme cohérent sont les leviers qu’il a l’habitude d’actionner.
  • A propos de Rémi LE FUR

    RÉMI LE FUR
    Consultant – INDDIGO – Professeur associé à l’Université de Grenoble



    Rémi est spécialiste au sein d’INDDIGO des démarches systémiques, demandant une approche globale sur toutes les composantes du territoire : économie, environnement, social, aménagement, gouvernance… appliquées à ses différentes échelles, du quartier au grand territoire. Il est également Professeur associé à l’Université de Grenoble et au laboratoire PACTE Territoire. 

Il s’intéresse particulièrement aux démarches prospectives et s’attache à dépasser la question – certes complexe - du « que peut-on devenir ? » pour aborder celle – non moins complexe - du « que souhaitons-nous devenir ? », persuadé de la capacité des territoires à être acteur du changement.

 S’il affectionne à aborder les territoires aux différentes échelles et les interrelations entre ces différentes échelles – comment le quartier s’inscrit dans la ville ? Comment la ville fonctionne au sein de l’agglomération? Quel est le système territorial ? Comment renforcer les solidarités territoriales ?... – il s’intéresse également à la diversité des temporalités des enjeux auxquels les territoires sont confrontés : des enjeux de court terme – se loger, se nourrir, être en bonne santé... - aux enjeux de long terme – le changement climatique, la raréfaction des ressources… 

La nécessaire implication des acteurs locaux dans les dynamiques de développement durable l’amène à animer régulièrement des démarches participatives : concertation, consultation, formation…
Son parcours et ses travaux s’enrichissent de la multiplicité des acteurs de terrains rencontrés et des compétences mobilisées au sein des équipes qu’il anime, aux frontières de différents métiers : urbanistes, géographes, économistes, sociologues, écologues...
  • A propos de Julie BLANCK

    JULIE BLANCK
    Étudiante - SciencesPo

    Julie est actuellement étudiante à SciencesPo. en master 2 Stratégies Territoriales et Urbaines et poursuit des travaux de recherche sur la définition du social dans les projets locaux de développement durable (Agendas 21) sur l’agglomération lyonnaise.
    Elle a auparavant travaillé plus largement sur la notion de développement durable, notamment à travers une étude de l’impact des lois du Grenelle de l’Environnement, et une note sur le volet social dans les Agendas 21 en France (note ETD, Entreprises Territoires et Développement). A travers ses divers projets, elle s’est également intéressée à  l’objet éco-quartier.
    Son approche repose plus particulièrement sur l’analyse de l’articulation entre jeux d’acteurs, procédures utilisées et contenu dans  les projets de développement durable, ainsi que sur leurs effets : capacité d’innovation, mise en réseau d’acteurs, transversalité et prise en compte d’une temporalité multiple.
  • A propos de Laëtitia COUDRIEAU

    Laëtitia COUDRIEAU
    Urbaniste -

    Laëtitia intervient aujourd’hui sur des missions d’Urbanisme stratégique et opérationnel en intégrant les enjeux du développement durable de manière spécifique en fonction des contextes urbains, périurbains ou ruraux.

    Elle est actuellement chargée d’accompagner les collectivités territoriales ou des aménageurs privés en matière de stratégie urbaine et de définition de projets de type « Quartier Durable» (étude de faisabilité, démarche AEU, AMO Développement Durable). Elle intervient également dans le cadre de projets de renouvellement et d’extension urbaine au sein d’équipes de Maîtrise d’œuvre pluridisciplinaires.

    Diplômée du Centre d’Etudes Supérieures en Aménagement de Tours (CESA), elle développe une vision large et transversale des problématiques urbaines. Son expérience l’a amenée à échanger avec une multiplicité d’acteurs et à confronter les problématiques à de multiples échelles (ville, quartier, îlot, bâtiment).

    Laëtitia fait partie du groupe de contributeurs du site Ecoquartiers.fr et souhaite partager ses questionnements sur les temporalités de projet, l’importance de la gouvernance, le rôle et l’impact des démarches de concertation, les compétences spécifiques et les méthodologies de travail employées, etc.  
  • A propos de Sébastien LÉVRIER

    Sébastien LÉVRIER
    Chargé de projets éco-quartiers.fr - INDDIGO

    Diplômé du master Stratégies Territoriales et Urbaines de Sciencespo Paris, Sébastien travaille en tant que chargé de projets au sein d’INDDIGO sur les missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage, et intervient en particulier sur les Agenda 21 et les projets de quartiers durables.
    Il est co-animateur du site Eco-quartiers.fr et s’occupe d’alimenter les rubriques « actualités », « agenda » et « études de cas ». Il participe également au blog « opinions ».
    Sa formation lui a permis d’acquérir une vision globale de l’urbanisme durable et des enjeux territoriaux urbains que représentent les éco-quartiers. Dans ce domaine, il s’intéresse tout particulièrement à la question de la mobilité, de l’usage des nouvelles technologies, et des espaces publics. Ses recherches portent sur la dimension humaine du développement durable.
    Il est parallèlement le créateur du blog littéraire http://www.leglobelecteur.fr, et a par exemple travaillé sur la dimension « socialement durable » de la littérature.
  • A propos d'Anne-Laure BEDU

    Anne-Laure Bedu
    Dirigeante - Presqu’île

    Anne-Laure a créé le cabinet Presqu’île en 2006 après un parcours universitaire et professionnel au sein du secteur public puis privé. Elle a enseigné les sciences politiques à Sciences Po et à l’Université des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Lille pendant 7 ans. En tant que doctorante, elle a fait partie d’une équipe de recherche européenne au sein du Plan Urbain Construction Architecture (PUCA, Ministère de l’Equipement) sur les nouvelles formes de pauvreté urbaine, sous la direction de Jacques Donzelot.

    En 2001, elle est devenue chargée de mission au sein du Centre Ressources du Développement Durable (CERDD) à Lille, premier organisme créé par une Région pour mettre en application le développement durable dans les territoires, à la suite du Premier Sommet de la Terre à Rio. Elle a participé au Sommet de Johannesburg en 2002, coordonné à Lille le Forum des Assises Nationales du développement durable en 2003. A la même période, elle a traduit, de l’anglais, l’ouvrage « Check List, un guide opérationnel pour l’urbanisme », pour le Conseil Européen des Urbanistes.

    Engagée dans les nouvelles formes de partenariat multi-acteurs pour répondre aux défis du développement durable, elle s’est ensuite consacrée à des missions d’étude et de conseil au sein du groupe TBWA Corporate.

    Forte de ces expériences, elle a créé le cabinet Presqu’Ile. Généraliste, elle accompagne les organisations dans l’accompagnement du changement. Elle a notamment participé à l’audit de développement durable des territoires décentralisés de l’Etat, organisé par le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable au sein du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM) en 2008 et 2009. Elle s’est spécialisée dans les méthodologies du développement durable et, plus particulièrement, la concertation. Elle a été membre de la Commission Nationale du Débat Public dans le cadre du projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry sur Seine en 2009.

    Avec Allain Bougrain Dubourg, elle a créé la société Biosong, dédiée à la production, la réalisation et la fourniture de prestations se rattachant au secteur des nouvelles technologies  et liées à la connaissance de la biodiversité.
    Présidente de l’association Sud Ouest Sustainable, elle milite activement pour la protection de la biodiversité par les entreprises dans les territoires. 
  • A propos de Fredéric BROUARD

    Frédéric BROUARD
    Chargé de mission concertation au sein de l'Etablissement Public d'Aménagement Bordeaux Euratlantique, Frédéric travaille pour une démarche participative aux projets et à l'élaboration d'actions d'information et de formation.
  • A propos de Vidal BENCHIMOL

    Vidal BENCHIMOL
    Maître d’ouvrage
    Diplômé d’une grande école de commerce, Vidal a fondé un organisme de construction de logements sociaux, puis diverses sociétés de maîtrise d’ouvrage, dont HKA Finance en 1991. Au cours de sa carrière, il a déposé 118 permis de construire et réalisé plus de 3 000 logements.
    En 2007, il conçoit les Ecofaubourgs™, projets d’habitat durable qui associent logements, offre de mobilité et équipements partagés.
  • A propos de Frédérique METIVIER-LOPEZ

    Frédérique METIVIER-LOPEZ
    Urbaniste OPQU - INDDIGO

    Frédérique intervient au sein d’Inddigo sur des missions d’aménagement durable du territoire, allant des études de faisabilité urbaine à l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage en développement durable. Son champ d’intervention transversal s’ouvre sur le renouvellement des stratégies urbaines pour une meilleure prise en compte des défis du XXIè siècle.
    Amenée à exercer dans les régions méditerranéennes et du Sud-Ouest tout particulièrement, Frédérique accompagne les maîtres d’ouvrages et les  équipes de maîtrise d’œuvre dans le cadre de démarches partenariales impliquant de nombreux acteurs de la ville : définition et suivi de projets de « Ville Durable », de « Quartier Durable », renouvellement et extension urbaine.
    Diplômée du Centre d’Etudes Supérieures en Aménagement de Tours (CESA) et du DESS Habitat et Aménagement de Perpignan, elle a développé une forte sensibilité sur les aspects liés à la mobilité et à la prise en compte de l’environnement.
    Elle fait partie du groupe de contributeurs du site Ecoquartiers.fr et souhaite partager vos questionnements sur la qualité urbaine, la prise en compte et l’implication de l’usager, la gouvernance, les nouveaux services, etc. 
  • A propos de Julien MARQUIÉ

    Julien MARQUIÉ
    Julien MARQUIÉ
    Directeur associé - agence ICOM

    Docteur en Chimie de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, Julien choisit de changer de projet professionnel lors de sa rencontre en 2000 avec l'agence de communication ICOM, qu’il a choisi pour la communication du premier Congrès Européen de Chimie : SFC Eurochem 2002.
    Il termine l’organisation du congrès au sein d’ICOM, dont il intègre l’équipe.
    Julien apprend la communication sur le tas et touche à tout… Chef de projet, responsable de pôle…Il structure et développe le département Internet de l’agence, puis organise et occupe la fonction de direction de création avant de devenir directeur conseil.
    ICOM, qu’il codirige et dont il est associé, est une des agences pionnières de la communication responsable et une entreprise engagée, depuis 10 ans, dans une démarche unique de développement durable, nommée archidurable®.
    Julien pilote pour ICOM le projet eco-quartiers.fr.

  • A propos de Bernard ALLAGNAT

    Bernard ALLAGNAT
    Bernard ALLAGNAT
    Directeur Aménagement et Territoires - Inddigo

    Humaniste et résolument précautionneux des relations humaines, Bernard est convaincu qu’un mode de vie plus solidaire est la réponse aux crises économique et sociales.  Motivé par la conception de ville durable il recherche en permanence à allier des réalisations performantes du point de vue environnemental avec des modes de vie conscients de leurs impacts, précautionneux, sobres et en recherche de sens. Il cherche à définir dans ses projets, un mode de gouvernance de proximité qui permette l’implication des citoyens, et leur appropriation de leur cadre de vie.
    Architecte DPLG, urbaniste, Bernard a travaillé 5 ans en agences d’architecture avant de rejoindre Inddigo pour développer le recyclage et la construction. Il a également été 12 ans gérant de l’agence d’architecture Eclore.
  • A propos de Laurent LAGIÉ DEFRANCE

    Laurent Lagié-Defrance
    Directeur du Réseau IDEAL

    Après une maîtrise en droit public et un troisième cycle de gestion publique, Laurent a d'abord été juriste dans une collectivité et un grand groupe français de BTP avant de rejoindre un groupe anglo-saxon de formation professionnelle. En poste depuis près de 10 ans chez Réseau IDEAL, il observe de façon assidue l'actualité des collectivités et de leurs partenaires dans tous leurs domaines de compétences afin de mettre en avant au plan national les expériences réussies, multipliant ainsi au quotidien les contacts avec de nombreux élus et techniciens à travers la France.
  • A propos de Gilles BERHAULT

    Gilles BERHAULT
    Gilles BERHAULT

    50 ans, de formation technologique, Gilles a consacré cinq années au théâtre, avant de manager des artistes et de participer à la création du premier site d’information professionnelle sur les métiers de la musique et du spectacle (minitel). En parallèle, il a eu l’occasion d’organiser festivals et événements. Il s’est ensuite consacré à la communication, à l’internet, aux technologies interactives.
    Il co-crée en 1990, une première entreprise de conseil en communication qui a produit et réalisé de grands événements comme la Cérémonie d’ouverture des Jeux méditerranéens, le Bicentenaire de l’école polytechnique, les 30 ans des Parcs naturels régionaux...

    En 2000, il fonde ACIDD, Association Communication et Information pour le Développement Durable, et en 2005, le forum TIC21 : Internet, nouvelles technologies et développement durable, dont il est depuis président. ACIDD a créé l’Université d’été de la communication pour le développement durable, le réseau européen ICT4EE, BeGreen, le festival de pocket films sur le développement durable, le Prix de la croissance verte numérique, BioDivoo-biodiversité et web2.0...

    Professionnellement, Gilles est délégué au développement durable de la direction scientifique de l’Institut Télécom et conférencier.

    Gilles a été élu à la présidence du Comité 21, Comité français pour le développement durable en juin 2010.

  • A propos de Fabien THIERRY

    Fabien THIERRY
    Fabien THIERRY

    Passionné d’histoire et de sociologie, Fabien a suivi un cursus généraliste en management, marketing et finances. Diplômé d’école de Commerce, de l’université de Berkeley et ayant complété son parcours par un MBA à HEC en management stratégique, c’est mu par un réel engagement qu’il travaille depuis plus de 10 ans au service de grandes opérations d’aménagement et de construction sur des territoires à la fois urbains et ruraux. Ses différentes fonctions de Directeur Administratif et Financier et de Directeur Adjoint lui ont permis d’acquérir une expertise sur les domaines de la gouvernance des projets, de leur planification stratégique et de leur gestion à chaque étape de leur vie.

    Résolument convaincu qu’il existe une voie différente de gérer les espaces de vies, il a travaillé au sein de Sociétés d’Economie Mixte d’Aménagement et de Construction Immobilière ainsi qu’à la SCET, cabinet conseil spécialisé en tant que consultant. Il a notamment participé avec la SEM EADM au cluster habitat durable initié par le Conseil Général du Morbihan.

    Précurseur des nouvelles méthodes de management des opérations d’aménagement, avec les équipes d’EADM il a mis en place une approche systémique sur l’ensemble des ZAC gérées : l’Approche Environnementale de l’Urbanisme basée sur la concertation et la production des principes d’aménagement par les futurs habitants.
  • A propos de Vincent RENAULD

    Vincent RENAULD
    Vincent RENAULD
    Doctorant

    Diplômé ingénieur de l’INSA de Lyon en Génie Civil et Urbanisme, Vincent a tout d’abord travaillé pour la Ville de Lyon dans le cadre de la fête des Lumières avant de commencer une thèse de doctorat sur les projets d’écoquartiers français. D’une durée de 3 ans, cette recherche (réalisée en partenariat avec la SCET – filiale de la CDC) tente de mieux comprendre la place des usages dans la pérennité des projets urbanistique et architecturaux portés par le Développement Durable.
    Actuellement en phase d’écriture, la thèse devrait se terminer fin 2011.
  • A propos de Stéphanie LEMOINE

    Stéphanie LEMOINE
    Stéphanie LEMOINE

    Stéphanie est responsable de la communication des Ecofaubourgs et rédactrice en chef de midi:onze, magazine en ligne dédié à la ville durable.

    Elle a par ailleurs co-écrit aux éditions Alternatives In Situ : un panorama de l’art urbain de 1975 à nos jours (2005) et Artivisme : art, action politique, résistance culturelle (2010).
  • A propos de Rédaction EK (EcologiK)

    ecologik
    Rédaction EK (EcologiK)

    Magazine dédié à l’architecture et à l’aménagement du territoire éco-responsables, EK (EcologiK) a été créé en novembre 2007 par le Groupe " à vivre " dirigé par Eric Justman. Tous les deux mois, il présente des réalisations exemplaires autour d’un thème (habitat participatif, équipement scolaires, bâtiments agricoles...) mais aussi de nombreux projets écologiques à tendance high-tech (passivhaus, BBC) ou low-tech (bambou, terre crue). Des rubriques récurrentes permettent d’approfondir certains sujets : énergie, lumière, paysage, urbanisme, santé, programmation, innovations... Dans chaque numéro, un entretien avec une personnalité impliquée dans le développement durable (Pierre Rabhi, Serge Latouche, Rob Hopkins…) élargit l’horizon à des thèmes de société.
    La Rédaction d'EK (EcologiK) participe à l'animation d'eco-quartiers.fr.
  • A propos d'Antoine BAZANTAY

    A. BAZANTAY
    

Journaliste

    

Basé à Bruxelles, Antoine Bazantay est titulaire d’un master en sciences politiques (son mémoire sur la communication politique de l’Union européenne a été publié dans les cahiers du Cevipol).
    Il s’est ensuite orienté vers le journalisme en travaillant sur des sujets aussi divers que les politiques sociales, l’environnement, l’éducation ou la santé. Il est désormais journaliste pour la revue mensuelle belge « Eduquer » et s’intéresse aux notions d’espace public, d’action collective, de démocratie participative.
    Pour Ecoquartiers.fr, il décrypte des initiatives liées au développement durable chez nos voisins belges.
  • A propos d'Emmanuel BUCKI

    Emmanuel BUCKI
    Urbaniste - Ville & Aménagement Durable
     
    Emmanuel, suite à sa formation d'urbaniste puis d'écoconseiller, a rejoint le bureau d'étude Tekhnê pour y travailler sur des AEU et la caractérisation des quartiers durables de Montpellier. C'est en 2009 qu'il crée le blog "Imaginer un quartier durable" dont l'objet est de sensibiliser les citoyens aux enjeux de l'urbanisme. Il a ensuite parcouru plusieurs mois durant l'Asie afin d'en observer les initiatives d'urbanisme durables, ancestrales où nouvelles, répertoriées dans son blog. Il travaille désormais à Lyon au sein de l'association Ville & Aménagement Durable afin d'accompagner les professionnels de la ville et des territoires de Rhône-Alpes vers la durabilité de leurs pratiques.
    Comme "adepte d'une gouvernance équilibrée entre les citoyens et leurs représentants", il envisage l'urbaniste "comme un catalyseur de l'intelligence collective citoyenne."
  • A propos de SCIC ENERCOOP

    Enercoop
    Enercoop est un fournisseur d’électricité atypique sur le marché de l’énergie. Créé par des structures de protection de l’environnement, de l’économie sociale et solidaire et de promotion des énergies renouvelables, cet opérateur est constitué sous forme de société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) et propose une offre d’électricité 100% renouvelable basée sur des achats directs auprès de producteurs indépendants, en même temps il promeut la relocalisation des questions énergétiques dans les territoires par la création de structures locales dont l’objectif est de développer de nouveaux moyens de production d’énergie verte, de réaliser des prestations de maîtrise de la demande en énergie et à terme de fournir de l’électricité à une clientèle locale.

    Aujourd’hui Enercoop fournit plus de 10 000 consommateurs et comprend 7 000 sociétaires.
  • A propos de Camille MUL

    Camille MUL
    Chef de projet eco-quartiers.fr

    Diplômée du Master Expertise en Affaires Publiques de Sciences Po Bordeaux, Camille a choisi de spécialiser sa formation générale par des expériences dans le domaine de l’urbanisme, ce qui l’a amenée à travailler à l’a-urba, Agence d’urbanisme de Bordeaux Métropole où elle s’est intéressée aux questions de gouvernance dans l’action publique locale.
    Elle est chargée aujourd'hui d’animer le site eco-quartiers.fr (actualités, agenda) au sein d’INDDIGO où elle participe également à des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage Ville durable.
    Particulièrement intéressée par ce qui constitue le cadre de vie des citadins, constitué par son histoire, son patrimoine, mais aussi leurs interactions et les activités qu’ils concourent à mettre en place, son approche des écoquartiers se tourne vers les espaces publics et la création de lien social, de solidarité et de coopération.
  • A propos de Rebecca PINHEIRO-CROISEL

    Rebecca Pinheiro-Croisel
    Ingénieur des systèmes urbains et titulaire d’un Mastère Spécialisé en Ingénierie et Gestion de l’Environnement, Rebecca défendra sa thèse de doctorat en 2012 dans le domaine des sciences de gestion et de l’urbanisme.
    Ses travaux portent sur les dynamiques d’interaction entre acteurs d’une part, et entre acteurs et les objets évolutifs qu’ils s’apprêtent à concevoir d’autre part. Elle travaille sur l’analyse de l’émergence d’un rôle collectif de concepteur lors des processus de création des projets urbains ainsi que sur les instruments de coordination et cohésion. Rebecca étudie également les instruments (outils juridiques et économiques) et les démarches inventives (éco-conception) que la demande de développement durable ouvre comme champs d’explorations dans les projets urbains.
    Ses dernières contributions se sont focalisées sur la phase amont du processus de conception urbaine i.e. la définition du programme ou unité fonctionnelle d’une opération d’aménagement.
    Actuellement, Rebecca est en séjour de recherche au sein de la Copenhagen Business School au Department of Organizations, Copenhagen, Danemark.
  • A propos de Marie-Haude CARAËS

    Marie-Haude Caraës
    Directrice de la recherche à la Cité du design.

    Les programmes de recherche de la Cité interrogent notamment le rapport des usages aux artefacts que cela concerne la ville, l’habitat, les objets, les techniques.  Plusieurs de ces programmes abordent les questions énergétiques (la précarité énergétique, les smart grids, les ENR dans le locatif, etc.), la question du travail et des espaces de travail, la chaîne industrielle agroalimentaire, les services, etc.  Dans le cadre de la Biennale internationale design Saint-Etienne 2013, Marie-Haude est commissaire d’une exposition "Les androïdes rêvent-ils de cochons électriques ?", qui interrogent les relations homme/animal. Elle mène en parallèle une activité de recherche personnelle notamment sur la place et le statut de l’image dans la pensée avec Images de pensée (RMN). 
  • A propos de Daniel LUCIANI

    Daniel LUCIANI
    PDG de l'Agence ICOM (conseil en communication responsable)

    Après des expériences en communication et en management à Bordeaux et Toulouse (Bull, ACT, Présence FM), il est recruté en 1991 par ICOM pour développer les activités de conseil et d’édition. Il participe à sa reprise en 1993 pour en devenir en 2001 le DG au moment du passage en SA. Il est nommé PDG en 2006. Diplômé en communication, membre du Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise depuis 2001, il est le porteur des projets d’entreprise d’ICOM avec la volonté de mettre l’Économie au service de l’Homme.
    Il met son expertise au service des stratégies de développement des organisations, notamment celles qui vivent actuellement des mutations liées à la transition écologique et sociétale.
    En optant dès 2006, pour de nouveaux locaux construits en bois, il concrétise ainsi l’engagement d’ICOM dans une démarche de développement durable et de performance globale initiée en 2001. Il positionne ICOM dès 2007 comme agence conseil en communication responsable. Ces engagements se traduisent dès 2008 par plusieurs reconnaissances : première agence en France certifiée PEFC© et FSC©, évaluée au niveau maturité par l’AFAQ 1000 NR (aujourd’hui AFAQ 26000). Il lance en 2007, le site www.archidurable.com autour des questions de développement et de construction durable. Il est l’un des instigateurs en 2010 de la web série Planète Bureau, qui met le DD en boîte sur la toile (www.planete-bureau.fr).
  • A propos de Clémence RACLOT

    Clémence RACLOT
    Clémence RACLOT
    Étudiante en Génie des Systèmes Urbains à l’Université de Technologie de Compiègne.

    Clémence a choisi de se spécialiser en aménagement et ingénierie environnementale. Elle effectue actuellement son stage de milieu d’études au sein d’INDDIGO, au pôle transport et déplacement. Sa mission consiste en l’étude des schémas directeurs des circulations douces de deux agglomérations.
    Pour continuer à acquérir des connaissances dans le domaine du développement durable, Clémence part à Montréal en septembre 2013 pour préparer un double-diplôme en génie de l’environnement à l’Ecole de Technologie Supérieure.
  • A propos de Philippe BOVET

    Philippe BOVET
    Journaliste

    Journaliste indépendant, spécialisé dans l’environnement et l’énergie, Philippe Bovet a été le premier à  rénover sa maison familiale dans la région de Bâle selon les principes Minergie. Afin de sensibiliser le grand public aux énergies renouvelables et à la sobriété énergétique, il organise des visites de terrain dans des villes en Suisse et en Allemagne reconnues pour leur exemplarité énergétique.
    Avant la Suisse, Philippe Bovet a vécu plus de 40 ans à Paris, où il a notamment créé en 2005 l’Association des Amis de l’EcoZAC de la Place de Rungis, dans le 13éme arrondissement (devenue aujourd’hui le Collectif des Amis de l’EcoZAC),  dont l’objectif était pour le projet dit de la ZAC de Rungis de mobiliser les acteurs et élus de ce quartier pour créer un quartier réellement exemplaire.

    Il contribue régulièrement à de nombreuses publications telles que "La maison écologique", "Systèmes solaires", "Architecture à vivre", le "Monde diplomatique", « Ecologik », « l'Age de Faire » ainsi que d’autres organes de presses suisses.

    Philipe est également l’auteur de l’ouvrage « Ecoquartiers en Europe », paru en 2009 aux éditions Terre Vivante. Il vient d’en publier en second, « Bâtiments Performants », paru en début 2013.

    Son site : www.bovet-energie.ch/fr
  • A propos de Jean HAËNTJENS

    Jean HAENTJENS
    Économiste et urbaniste

    Jean est aujourd'hui conseil en stratégies urbaines (Urbatopie).
    Il a auparavant dirigé l'agence d'urbanisme de Saint Nazaire (ADDRN) qui a coordonné la stratégie et les projets urbains de cette ville, souvent citée en exemple pour son spectaculaire renouveau.
    Il anime régulièrement des séminaires et conférences pour des institutions telles que Futuribles, Ministère de l'Ecologie, Université de Copenhague, Université de Lausanne, Ihedate, Paris Métropole, SNCF...
    Ses interventions et publications se nourrissent de sa pratique de l'urbanisme et de ses échanges permanents avec des enseignants et chercheurs, français et européens.
    Il est diplômé d'HEC et de Science Po urba.
  • A propos d'Alice FAUCONNEAU

    Alice FAUCONNEAU
    Chef de projets - Inddigo


    Alice intervient au sein d’Inddigo sur des missions de maitrise d’œuvre et d’assistance à maitrise d’ouvrage dans le domaine du bâtiment durable. Elle a travaillé principalement sur des bâtiments d’enseignement (Lycées, groupes scolaires), des bureaux, des logements sociaux ou spécifiques (centre d’accueil d’urgence, EHPAD) et sur l’Ecocampus de Toulouse. Sur l’ensemble de ses opérations, petites ou grandes, elle amène les acteurs à aller au-delà de la question de la performance énergétique du bâtiment, en s’interrogeant sur la meilleure façon d’intégrer un projet dans son territoire et à l’adapter à de futurs usages durables. Les nouvelles opérations assurent ainsi un lien avec leurs voisines en développant les continuités écologiques, en permettant l’accès et le stationnement des nouveaux modes de transports, en mettant en œuvre des solutions adaptées à de nouveaux usages (aires de compostage, locaux partagés…).
    Alice est Ingénieur généraliste de l’Ecole Centrale de Lille et a rejoint Inddigo en mars 2008 après avoir travaillé en bureau d’études techniques bâtiment. Elle fait partie du groupe de contributeurs du site Ecoquartiers.fr pour partager des expériences sur la prise en compte de nouveaux enjeux dans la construction et la rénovation de bâtiments et l’accompagnement au changement des usagers vers un comportement plus durable
  • A propos de LesVINCENTs

    LesVINCENTs'
    Les VINCENTs’ Au début c’est comme cela que les collègues universitaires les appelaient, et très vite, ils ont compris qu’ils allaient travailler un bout de chemin ensemble en binôme, ils se sont vite révélés complémentaires.
    L’un est diplômé ingénieur, agrégé et docteur, l’autre Maitre de Conférence.

    Passionnés des sujets sur la maitrise de l’énergie, ils ont naturellement au début de leur engagement dans cette thématique, participé à la création d’une licence en génie énergétique – énergies renouvelables. Le bâtiment était fortement demandeur de l’intégration des énergies renouvelables à l’époque des Grenelles de l’environnement, ils ont alors créé un diplôme universitaire en efficacité énergétique dans les bâtiments.
    Ils ont participé à des clubs solaires, économies d’énergie et à de nombreuses réunions avec différents élus sur le thème du développement durable ou de l’énergie. Leurs voyages à travers les Pays-Bas, leur ont donnés énormément d’idées sur ce que peut être le quartier durable. Ils ont d’ailleurs participé avec leurs étudiants au concours génération2d sur le thème de la ville de demain.
    Leur militantisme, c’est leur quotidien. Vivre près de leur lieu de travail. Pour le reste des divergences d’opinion existent. Quand l’un milite pour la nourriture bio, l’autre pour la dématérialisation de l’acte d’achat. Quand l’un se déplace en vélo, l’autre préfère la petite voiture. Un leitmotiv dans leur discours pour faire face à l’avenir : la résilience, la transition et la symbiose.
    Leur blog
  • A propos de Samuel GUY

    Samuel GUY
    Consultant en environnement et développement durable - INDDIGO

    Diplômé de l’IUP « Génie de l’environnement et Ecodéveloppement – Lyon I, et de l’ENSAI Strasbourg « Maître d’ouvrage et Projet Urbain », Samuel a développé une vision large et systémique des enjeux environnementaux, grâce à une expérience dans divers domaines techniques (gestion des déchets, développement des énergies renouvelables, urbanisme,...), pour différentes d’ouvrages (collectivité locales, acteurs privés, ...) et dans divers pays (Irlande, Pologne, et de nombreuses missions en Ukraine, Arménie, Maroc, Vietnam, ...).
    Samuel est membre fondateur de l’association Ecolieux72, qui a pour objet le développement de l’habitat participatif en Sarthe, association qu’il a présidé de sa création en 2011 à mars 2014 (3 projets en émergence à ce jour sur le Pays du Mans).
  • A propos d'Adrien BALOCCO

    Adrien Balocco
    Doctorant en Géographie – PACTE Territoire / INDDIGO

    Adrien est un doctorant de l’Université de Grenoble, spécialisé dans les domaines du développement territorial. Il questionne la place des habitants dans les territoires. Son approche sociale du développement durable l’amène à travailler notamment sur le cadre de vie au regard de la qualité spatiale et de la convivialité.
    Sa thèse porte d’ailleurs sur ces problématiques en intégrant l’innovation habitante. Adrien émet l’hypothèse que les habitants usent de ruses, détournent, bricolent des usages, des pratiques, des objets ou des méthodes pour améliorer leur cadre de vie au quotidien. Ainsi, il pense que certaines pratiques innovantes peuvent se répandre à l’échelle d’un quartier ou d’un territoire, soit en restant dans la sphère habitante soit en inspirant les politiques publiques.
    Diplômé de l’Institut de Géographie Alpine en Ingénierie du Développement Territorial (IDT), Adrien développe une vision globale des territoires. Il s’attache à comprendre tout le mécanisme territorial en prenant en compte l’ensemble des problématiques : les questions sociales, de mobilités, de gouvernance, etc. Sa vision territoriale l’a amené à travailler sur des espaces urbains, périurbains et ruraux.
    Enfin, à titre personnel, Adrien défend l’idée que les habitants ont les clefs pour construire leurs éco-quartiers et plus généralement ce qui constituent leurs espaces vécus. Les projets d’habitat et de développement territorial doivent s’adapter aux volontés, aux affinités et aux pratiques habitantes. D’ailleurs, certains habitants ont déjà des réponses durables pour créer du lien social, dépasser la transition énergétique, etc. qu’il faudrait d’activer à une échelle plus globale.
  • A propos de Thibault VACHER

    Thibault VACHER
    Thibault VACHER
    Thibault Vacher est doctorant en sociologie à l'université de Toulouse Jean Jaurès. Il travaille sur les dispositifs d'accompagnement à destination des locataires de logements sociaux neufs et performants (BEPOS et BBC).
  • A propos de Madina QUERRE

    Madina QUERRE
    Madina QUERRE

    Docteur en anthropologie sociale et culturelle, victimologue, Madina s’est spécialisée durant des années sur les thématiques de santé publique et de vulnérabilités sociales, en France (métropole, Mayotte) et à l’international (Burkina-Faso, Côté d’Ivoire, Congo, Haïti, etc.). Elle a travaillé pour de nombreux organismes (INPES, OMS, Sidaction, Save the children, Ministère de la santé, Ministère de l’économie, etc.) en collaboration avec des équipes de chercheurs de disciplines diverses (sciences politiques, médicales, épidémiologues, économistes, géographes...) et des institutions variées (entreprises, hôpitaux, cliniques, associations...).

    En 1999, elle crée avec Fred Eboko, politologue, la première revue de santé publique disponible en ligne: FaceAFace. Regards sur la santé.

    Engagée dans une volonté d’accompagnement à la transition, elle initie en 2008 un réseau de chercheurs REVeSS, qui œuvrent avec des méthodologies appliquées et pragmatiques, au service d’institutions publiques, d’ONG, d’entreprises, etc. Elle participe à la création d’outils (outil pédagogique à destination de pédiatres, formation autour de l’alimentation...). Son expérience et les problématiques qu’elle a traité l’ont conduite à intégrer les questions associées à la transition écologique. Questionner les représentations et les pratiques des individus, les modalités d’organisation ou de non organisation sociale, recommander et accompagner l’adoption de nouvelles pratiques, de mise en réseaux sociaux, etc. au cœur d’institutions, d’entreprises ou de quartiers fait partie de ses orientations.

    Elle a intégré l’éco-système Darwin, où elle participe à l’analyse et à la conception collectives de ce système totalement innovant.
  • A propos d'Alice LHOSTE

    Alice Lhoste
    Étudiante en architecture

    Alice est actuellement étudiante en 5ème année à l'école d'architecture de Toulouse. Elle a réalisé sa licence à l'école d'architecture et de paysage de Bordeaux pour le projet de VTP (ville territoire paysage) en parallèle du projet d'architecture. Elle est intéressée par les sujets de la construction et de l'aménagement durable, elle a notamment effectué un stage à l'agence d'architecture Éclore sur les constructions écologiques du Voralberg.
    Elle a effectué son stage de fin de licence au sein d’Inddigo, pour le site Ecoquartiers.fr où elle a étudié trois écoquartiers de l'agglomération Toulousaine. L'aboutissement de son stage a été la rédaction d'études de cas et d'articles sur des sujets exemplaires en termes de développement durable. L'année dernière Alice est partie en Afrique du Sud dans le cadre de l'enseignement de son atelier d'architecture. Avec son groupe elle a réhabilité un cinéma en ruines dans le bidonville de Kliptown avec l'aide de la communauté. Pour son projet de diplôme elle met en place avec trois autres étudiantes un Atelier d'Architecture Itinérant entre Toulouse et Berlin pour aller à la rencontre du territoire et des habitants loin des grandes villes.
  • A propos de Sylvain BARFETY

    Sylvain BARFETY
    SYLVAIN BARFETY

    De formation commerce et relations internationales (ESC Bordeaux/ Fachhochschule Münster) et sciences politiques (CEAN-IEP Bordeaux) Sylvain BARFETY est le directeur du développement économique du Groupe ÉVOLUTION, incubateur et gestionnaire du DARWIN ECOSYSTÈME à Bordeaux.

    Il apporte sa compétence en développement et gestion de projets récoltée en Afrique et en Nouvelle Calédonie, au sein de l’administration, de la banque et du conseil en ingénierie financière et fiscale.

    Pilote des relations économiques et du développement du réseau à l’international de DARWIN, il revendique un modèle de développement durable, participatif, nourrit de « décroissance ».

Derniers tweets

Archives